Psychologie positive : la science au service du bonheur

En premier lieu, on a tous déjà entendu parler de psychologie positive. A tort, la psychologie positive demeure souvent confondue avec la pensée positive. Toutefois, la pensée positive reste plus une attitude qu’autre chose. Un fossé sépare un précepte de l’autre.

Auparavant évoquée comme une thérapie, la psychologie dite positive tend à devenir un nouvel outil pour se construire une vie plus heureuse.

Pratiquer la psychologie positive au quotidien

Tout d’abord, donnons une définition. La psychologie positive met l’accent sur ce qui va bien dans votre vie. L’idée reste de développer ces aspects positifs et d’en trouver d’autres connexes pour installer au quotidien un sentiment de bien-être et d’accomplissement. Par ailleurs, des pionniers de la psychologie positive ont déjà produit des écrits sur le sujet.

Martin Seligman a écrit « Vivre la psychologie positive » et Florence Servan-Schreiber, « 3 kifs par jour » déroule aussi son approche de la thématique. Par exemple, pour Martin Seligman, il faut commencer par trouver au moins 5 points positifs de votre existence.

Ensuite, il faut s’attacher à les promouvoir, en organisant son quotidien autour de ceux-ci. Ces points forts peuvent se découvrir au travers de tests de personnalité. Il faut aussi pouvoir tendre vers une immédiateté de pensée en profitant du moment présent en pleine conscience. En outre, donnons un exemple concret.

Le dimanche soir reste une période de la semaine sombre pour beaucoup d’entre nous. L’approche du lundi matin et de la semaine de travail qui recommence donne lieu à une angoisse qui se traduit par une baisse de moral immédiate.

Vivre pleinement l’instant présent sans penser au lendemain fait partie d’une démarche de psychologie positive.

Une approche scientifique soutenue par de la formation

Loin de se révéler une mode new-age passagère, la psychologie positive s’ancre profondément dans la psychologie classique. De nombreuses études ont été réalisé sur le sujet avec toute la rigueur scientifique que cela suppose. Par exemple, des études ont permis de comprendre la différence existante entre une personne heureuse et une autre qui ne l’est pas.

Au terme de cette étude : une liste de 24 qualités qui demeurent autant de forces à déployer dans la vie de tous les jours. Ces 24 forces s’intègrent dans 6 catégories majeures :

  • Sagesse et savoir
  • Justice
  • Courage
  • Humanité et amour
  • Modération
  • Transcendance

Par ailleurs, chacun doit pouvoir trouver dans ce lot de termes des attributs qui lui sont propres. Exploiter les qualités naturelles de l’individu lui permet de se sentir plus utile. Et pourquoi pas plus heureux.

Toutefois, tout le monde n’adhère pas forcément à ces études, aussi sérieuses soit-elle. Des professionnels réservent leur avis vis-à-vis de cette approche de la psychologie. L’idée de devenir heureux en pratiquant des exercices leur parait tout simplement abusive. Quoiqu’on en pense, déterminer ses points forts et en faire un outil pour aider à développer son bien-être séduit de plus en plus de monde.

Par exemple, l’organisme de formation Reliance Santé Toulouse propose une formation qui peut aider à mieux gérer son stress au travail. De la même manière, une approche spécifique par la psychologie positive peut permettre un mieux-être en environnement professionnel.

Retrouvez les modalités de cette formation de 2 à 3 jours sur le site reliance-sante.fr.

Contactez l’organisme de formation à Toulouse pour d’autres infos.

Reliance Santé
Immeuble le Tertial
214 Route de St Simon
31100 Toulouse
Tel : 05 61 38 43 56
accueil@reliance-sante.fr

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *