Créez un budget de petite entreprise en 5 étapes simples

Vous voulez protéger la santé financière de votre petite entreprise? Vous avez besoin d’un budget d’entreprise. Voici comment en créer un.

Lorsque vous créez une entreprise, il y a beaucoup de choses à maîtriser, du marketing et de la recherche de nouveaux clients à la création d’un site Web et à l’établissement de votre présence numérique.

Mais il y a un élément que vous voulez maîtriser dès le début, et c’est le budget de votre entreprise.

Avoir un budget détaillé et précis est un must si vous voulez bâtir une entreprise florissante et durable. Mais comment, exactement , en créer un ?

Voyons comment créer un budget pour une petite entreprise en cinq étapes simples et directes.

Qu’est-ce qu’un budget d’entreprise et pourquoi est-il important ?

Avant de nous lancer dans la création d’un budget d’entreprise, voyons rapidement ce qu’est un budget d’entreprise et pourquoi il est si important pour votre petite entreprise.

Un budget d’entreprise est un aperçu des finances de votre entreprise. Il présente des informations clés sur l’état actuel de vos finances (y compris les revenus et les dépenses) et vos objectifs financiers à long terme. Parce que votre budget jouera un rôle clé dans la prise de décisions financières judicieuses pour votre entreprise, ce devrait être l’une des premières tâches que vous entreprenez.

Et, en tant que propriétaire d’entreprise averti en matière financière, vous voudrez également avoir un budget en place pour vous aider à :

  • Prenez de bonnes décisions financières. À bien des égards, le budget de votre entreprise est comme une feuille de route financière. Il vous aide à évaluer la situation financière actuelle de votre entreprise et ce que vous devez faire pour atteindre vos objectifs financiers à l’avenir.
  • Identifiez où réduire les dépenses ou augmenter les revenus. Votre budget d’entreprise peut vous aider à identifier les domaines dans lesquels diminuer vos dépenses ou augmenter vos revenus, ce qui augmentera votre rentabilité dans le processus.
  • Financement foncier pour développer votre entreprise. Si vous envisagez de demander un prêt commercial ou de lever des fonds auprès d’investisseurs, vous devrez fournir un budget détaillé décrivant vos revenus et vos dépenses.

Maintenant que vous comprenez pourquoi la création d’un budget d’entreprise est si importante, voyons comment procéder.

Étape 1 : Calculez vos sources de revenus

Tout d’abord. Lorsque vous établissez un budget pour une petite entreprise, vous devez déterminer combien d’argent votre entreprise rapporte chaque mois et d’où vient cet argent.

Vos chiffres de vente (auxquels vous pouvez accéder à l’aide de la fonction de rapport de profits et pertes de FreshBooks) sont un excellent point de départ. À partir de là, vous pouvez ajouter d’autres sources de revenus pour votre entreprise tout au long du mois.

Votre nombre total de sources de revenus dépendra de votre modèle d’entreprise.

Par exemple, si vous dirigez une entreprise d’écriture indépendante, vous pourriez avoir plusieurs sources de revenus provenant de :

  • Projets d’écriture indépendants
  • Un cours d’écriture que vous vendez sur votre site web
  • Consulter d’autres écrivains qui lancent de petites entreprises

Ou, si vous exploitez une entreprise de vente au détail physique, vous n’aurez peut-être qu’une seule source de revenus provenant des ventes de votre magasin.

Quel que soit le nombre de sources de revenus dont vous disposez, assurez-vous de tenir compte de tous les revenus qui entrent dans votre entreprise, puis comptez toutes ces sources pour obtenir une image claire de votre revenu mensuel total.

Étape 2 : Déterminer les coûts fixes

Une fois que vous maîtrisez vos revenus, il est temps de maîtriser vos coûts, en commençant par les coûts fixes.

Vos coûts fixes sont toutes les dépenses qui restent les mêmes d’un mois à l’autre. Cela peut inclure des dépenses telles que le loyer, certains services publics (comme les forfaits Internet ou téléphonique), l’hébergement de sites Web et les coûts salariaux.

Passez en revue vos dépenses (soit via vos relevés bancaires ou via vos rapports FreshBooks) et voyez quels coûts sont restés les mêmes d’un mois à l’autre. Ce sont les dépenses que vous allez classer comme des coûts fixes.

Une fois ces coûts déterminés, additionnez-les pour obtenir le total de vos dépenses fixes pour le mois.

CONSEIL : Si vous venez de démarrer votre entreprise et que vous n’avez pas de données financières à examiner, assurez-vous d’utiliser les coûts projetés. Par exemple, si vous avez signé un bail pour un espace de bureau, utilisez le loyer mensuel que vous paierez à l’avenir.

Étape 3 : Inclure les dépenses variables

Les coûts variables ne sont pas assortis d’un prix fixe et varieront chaque mois en fonction des performances et de l’activité de votre entreprise. Ceux-ci peuvent inclure des éléments tels que les services publics basés sur l’utilisation (comme l’électricité ou le gaz), les frais d’expédition, les commissions de vente ou les frais de déplacement.

Les dépenses variables changeront, par définition, d’un mois à l’autre. Lorsque vos bénéfices sont plus élevés que prévu, vous pouvez dépenser plus pour les variables qui aideront votre entreprise à évoluer plus rapidement. Mais lorsque vos bénéfices sont inférieurs aux attentes, envisagez de réduire ces coûts variables jusqu’à ce que vous puissiez augmenter vos bénéfices.

À la fin de chaque mois, comptabilisez vos dépenses variables. Au fil du temps, vous aurez une idée de la façon dont ces dépenses fluctuent avec les performances de votre entreprise ou au cours de certains mois, ce qui peut vous aider à faire des projections financières plus précises et à établir un budget en conséquence.

Étape 4 : Prédire les dépenses ponctuelles

Bon nombre de vos dépenses professionnelles seront des dépenses régulières que vous paierez chaque mois, qu’il s’agisse de coûts fixes ou variables. Mais il y a aussi des coûts qui se produiront beaucoup moins fréquemment. N’oubliez pas de tenir compte également de ces dépenses dans votre budget.

Si vous savez que vous avez des dépenses ponctuelles à l’horizon (par exemple, un cours commercial à venir ou un nouvel ordinateur portable), les ajouter à votre budget peut vous aider à mettre de côté les ressources financières nécessaires pour couvrir ces dépenses et à protéger votre entreprise contre une charge financière soudaine ou importante.

En plus d’ajouter des dépenses ponctuelles planifiées à votre budget, vous devez également ajouter un tampon pour couvrir tous les achats ou dépenses imprévus, comme la réparation d’un téléphone portable endommagé ou l’embauche d’un consultant informatique pour faire face à une violation de sécurité. De cette façon, lorsqu’une dépense imprévue survient (et c’est toujours le cas), vous êtes prêt !

Étape 5: Rassemblez le tout

Vous avez rassemblé toutes vos sources de revenus et toutes vos dépenses. Et après? Rassemblez tout cela pour obtenir une vue complète de votre situation financière pour le mois.

Sur votre budget d’entreprise, vous voudrez faire le pointage de votre revenu total et de vos dépenses totales (c’est-à-dire en additionnant vos coûts fixes totaux, vos dépenses variables et vos dépenses ponctuelles), puis comparer les rentrées de fonds (revenus) aux sorties ) pour déterminer votre rentabilité globale.

Vous avez du mal à visualiser à quoi ressemble un budget d’entreprise en action ? Voici un exemple de budgétisation pour vous donner une idée de ce à quoi pourrait ressembler votre nouveau budget d’entreprise chaque mois :

Revenu:

A Rémunération horaire client : 5 000 $
B Rémunération horaire client : 4 500 $
C Rémunération horaire client : 6 000 $
Ventes de produits : 1 500 $
Prêts : 1 000 $
Épargne : 1 000 $
Revenu de placement : 500 $

Revenu total : 19 500 $

Dépenses :

COÛTS FIXES

Loyer : 1 000 $
Internet : 50 $
Coûts salariaux : 5 000 $
Hébergement du site Web : 50 $
Assurances : 50 $
Frais gouvernementaux et bancaires : 25 $
Téléphone cellulaire : 50 $
Services comptables : 100 $
Services juridiques : 100 $

Coûts fixes totaux : 6 425 $

CHARGES VARIABLES

Commissions de vente : 2 000 $
Salaires de l’entrepreneur : 500 $ Facture d’
électricité : 125 $ Facture de
gaz : 75 $ Facture d’
eau : 125 $
Services d’impression : 300 $
Matières premières : 200 $
Frais de publicité numérique : 750 $
Voyages et événements : 0 $
Transport : 50 $

Dépenses variables totales : 4 125 $

DÉPENSES UNIQUES

Mobilier de bureau : 450 $
Fournitures de bureau pour le nouvel emplacement : 300 $
Retraite d’affaires de décembre : 1 000 $
Nouveau logiciel de suivi du temps : 500 $
Cadeaux clients : 100 $

Dépenses uniques : 2 350 $

Dépenses : 12 900 $

Revenu total (19 500 $) – Dépenses totales (12 900 $) = Revenu net total (6 600 $)

Surtout, une fois que vous avez une idée claire de votre rentabilité pour le mois, vous pouvez l’utiliser pour prendre les bonnes décisions financières pour l’avenir de votre petite entreprise.

Par exemple, si vous vous rendez compte que vous êtes dans le rouge et que vous dépensez plus que ce que vous gagnez, vous pourriez réduire vos dépenses et vous concentrer sur la recherche de nouveaux clients. Alternativement, si vos revenus sont nettement plus élevés que vos dépenses, vous pouvez envisager de réinvestir vos bénéfices dans votre entreprise (comme investir dans de nouveaux logiciels ou équipements).

Utilisez votre budget pour rester sur la bonne voie

Se mettre au travail pour créer votre budget peut sembler une corvée. Mais même si cela prend un peu de temps et d’énergie, cela en vaut la peine. Une budgétisation d’entreprise approfondie vous donne les informations financières dont vous avez besoin pour prendre les bonnes décisions pour que votre entreprise se développe, se développe et prospère à l’avenir.

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *