Comment devenir assistant de direction 

L’assistant de direction fait partie des collaborateurs qui sont très proches du cadre dirigeant ou du chef d’entreprise. Ses missions, très variées, lui permettent d’organiser et de préparer le travail de celui qu’il assiste. Découvrez ici comment devenir un assistant de direction.

Connaitre le rôle d’un assistant de direction

Avant de devenir un assistant de direction, il est indispensable de découvrir les missions qu’implique ce poste sur https://serefconsultants.com/metier-assistante/. Cela permettra de savoir où l’on s’engage et de mieux se préparer.

L’assistant de direction a pour rôle d’optimiser la gestion des activités de son chef. C’est à lui de s’occuper du planning, de l’organisation des déplacements, de la communication, de l’accueil, etc. Il se charge de la transmission d’informations internes et externes puis coordonne parfois une équipe.

De plus, l’assistant se doit d’anticiper les besoins de ses collaborateurs afin d’optimiser leur performance. Il est également responsable du suivi des dossiers de l’entreprise. Ces derniers peuvent être des contrats de maintenance, la gestion administrative du personnel ou encore le suivi de la relance client.

Suivre une formation

Pour devenir assistant de direction, il faut un BTS en gestion d’entreprise ou en support à l’action managériale. Un BTS en assistance technique d’ingénieur ou en comptabilité gestion peut également permettre de faire ce travail. Vous pouvez aussi postuler avec un DUT en gestion des entreprises et des administrations.

Cependant, pour aller plus loin, vous pouvez passer une licence professionnelle en management des organisations, spécialité assistant de manager. De même, une licence d’administration économique et sociale est aussi éligible pour exercer le métier.

Développer des compétences en technologie de l’information et maitriser Internet

Un bon assistant de direction doit obligatoirement maitriser l’outil informatique, c’est-à-dire l’ordinateur. Il doit pouvoir utiliser aisément Microsoft Word, Microsoft Excel et Microsoft PowerPoint au minimum.

De plus, il faut qu’il ait une bonne connaissance des logiciels de stockage de messageries comme Lotus ou Microsoft Outlook.

Ce serait un gros atout si l’assistant de direction se débrouille très bien dans l’usage des logiciels de gestion de base de données. Le plus utilisé est Microsoft Access. Avoir une certaine connaissance de Microsoft Projet permet aussi de planifier et de piloter des projets.

L’Internet, un outil indispensable

Il faudra aussi acquérir une bonne maitrise de l’Internet. En effet, l’on peut solliciter l’assistant pour effectuer des recherches ou des tâches qui nécessitent de connaitre l’environnement du Web. Ces savoir-faire l’aideront à valoriser davantage son rôle et à apporter à son chef de meilleurs services.

Le salaire d’un assistant de direction 

L’assistant de direction est plus ou moins bien payé en France. En début de carrière, il touche un salaire net qui varie de 1 750 à 2 340 euros. Ce salaire évolue au fil de ses expériences, mais aussi de ses diplômes. À ce titre, un senior dans ce domaine peut toucher à peu près 2 700 euros de salaire net.

Dans certaines administrations, il peut renégocier son salaire auprès de son employeur. Les grosses entreprises offriront des salaires plus attractifs que les PME. Mais il n’existe pas au niveau national une grille salariale à respecter pour le poste d’assistant de direction comme cela se fait dans certaines corporations.

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *