3 astuces pratiques et utiles pour réduire ses impôts

« Un bon citoyen doit payer ses impôts régulièrement ». Vous avez déjà certainement entendu cette phrase à un moment donné et elle est tout à fait justifiée et vraie. Cependant, même pour le meilleur des citoyens, il est toujours très difficile de prévoir un budget pour des imports, surtout quand ces derniers sont exorbitants. Ainsi, il serait très avantageux pour vous d’avoir connaissance de quelques pratiques qui vous permettront de réduire vos impôts. Lisez ceci à cet effet.

1. Faites une donation aux enfants

Les dons faits aux enfants vont désormais permettre de bénéficier d’une exonération de 100 000 euros qui s’ajoute aux précédentes. C’est là une opportunité que vous ne devez surtout pas rater afin de réduire vos impôts.

Les personnes concernées par cette donation sont essentiellement vos enfants et vos petits-enfants. Toutefois, si vous n’avez aucune descendance, la donation peut être faite à vos neveux et nièces.

Même si ce dispositif se veut être souple afin que beaucoup de contribuables puissent en profiter, il existe tout de même des conditions à respecter par le donateur et le receveur du don. D’abord, le don doit impérativement être fait par chèque, par virement ou en espèces. Pour en savoir plus sur la donation aux enfants, vous pouvez consulter la loi de finances rectificative de 2020. 

Ensuite, la personne qui reçoit le don (vos enfants ou vos neveux) doit l’utiliser pour financer la construction d’une résidence principale ou pour faire des travaux d’aménagement dans sa résidence principale. Ces travaux doivent essentiellement être de nature énergétique. Les 100 000 euros ne peuvent aussi être utilisés que pour créer une entreprise ou investir au capital d’une existante.

Enfin, cette somme doit impérativement être utilisée sous trois mois. Si ce principe n’est pas respecté, le don sera requalifié.

2. Investissez dans l’immobilier défiscalisant

Il existe plusieurs dispositifs de défiscalisation qui vont vous permettre d’acquérir un bien immobilier, et ce, tout en bénéficiant d’une réduction d’impôt. Le dispositif Pinel par exemple a été mis en place par le gouvernement dans le but d’aider les contribuables à réduire leurs impôts en raison de l’acquisition d’un logement. Il peut s’agir :

  • d’un logement neuf ;
  • d’un logement en construction ;
  • d’un logement en achèvement ;
  • ou d’un logement qui fait l’objet de travaux de réhabilitation.

Cependant, pour réduire ses impôts, le contribuable doit s’engager à louer le logement pendant 6, 9 ou 12 ans. Qui plus est, le logement doit se situer dans une zone A, A bis ou B1 et les ressources du futur locataire ne doivent pas dépasser un plafond donné.

Par ailleurs, d’autres dispositifs équivalents à la loi Pinel peuvent également vous aider à réduire vos impôts. Il s’agit notamment de la loi Bouvard et de la loi Malraux.

3. Réalisez des travaux d’économies d’énergie

C’est également une excellente option pour réduire ses impôts. Grâce au crédit d’impôt pour la transition énergétique, vous pourrez réduire de vos impôts une partie des dépenses engagées afin de réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Toutefois, les travaux doivent être effectués dans une résidence principale qui est achevée depuis au moins plus de deux ans. De plus, ces travaux doivent obligatoirement être réalisés par des professionnels certifiés RGE.

Pour finir, les travaux de rénovation doivent concerner l’acquisition et l’installation d’une chaudière à haute performance énergétique et l’installation de fenêtres double vitrage.

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *